samedi 05 avril 2014

l'histoire de PICHOON

l'histoire de PICHOON

Par Maretraiteetpichoon le vendredi 04 avril 2014, 14:19

mercredi 02 avril 2014

Chapitre 1 L’histoire de PICHOON 5/mars/2014

Il était une fois en 2012 un très jeune retraité (hi) Pris de folie (oui pris par la folie !) Acte n°1 février 2012 Aimant la mer depuis longtemps ; les vacances étant souvent prises dans des pays pleins de soleil et bordés d’eau chaude. Très bonne excuse pour me lancer dans une aventure sans précédant Une petite annonce… sur internet : cherche petit catamaran pour retraité… Réponse j’ai ce que vous cherchez Intrigué oui intrigué je rentre en contact avec la personne L’adresse Barcelone quai olympique... Oui un Français ami avec une espagnole. Propriétaire d’un petit Catamaran de trente pieds. Nous décidons et nous nous mettons d’accord sur une date pour une première visite. Acte n°2 février 2012

Nous partons Nad et moi pour Barcelone,

                 UNE….

Il nous faut trouver le port !!!!

                 Deux

Il nous faut trouver Christophe !!!

                  Trois

Il nous faut trouver le bateau !!!!

                                                                                                                                                                                           
                                                                                                                                                                                                    L’arrivée à Barcelone est superbe. La circulation est très importante, il nous faut trouver le port

(port Olympique) tom tom est très utile et il parle Français lui !

L’entrée de la ville est impressionnant

               Le port est magnifique

Acte n°3 février 2012 Nous avons trouvé le port et ce que nous cherchions (Hi) (Hi)

Christophe était là sur le quai pas très loin du bateau Après une présentation rapide une sympathie s’installe. Le personnage est accueillant, il nous reçoi et nous présente le bateau. Premier coup de foudre, nous avons trouvé ce que nous cherchions (Hi) (Hi) Enfin (j’ai) Il a l’air en bon en bon état au premier coup d’œil … Une visite très rapide du bateau est faite, mais il est midi nous cherchons un petit restaurant sur le port. Le repas est simple, mais sympa ce repas nous permet et en quelques mots de faire plus ample connaissance !! avec Christophe. Retour au bateau pour une visite plus sérieuse

Acte n°4 mars 2014

Il nous faut réfléchir ,car l’achat n’est pas des moindres. Retour à Cucuron nous avons passés une bonne journée à Barcelone enfin quand même neuf cents kilomètres allé et retour dans la journée

La nuit et le confort du lit ont été, des plus apprécier

Acte n°5 Pas de doute il nous faut les conseils d’un copain !!!!! Je téléphone à Joel, et lui parle de ma trouvaille, je lui raconte notre escapade en Espagne. Je lui demande s, il veut venir voir la trouvaille. Sans hésiter nous décidons d’une date (dans deux jours) Il me faut prendre Contact avec Christophe pour la visite. Nous voilà encore partis pour Barcelone nous devions y aller à quatre, mais problème le Range nous fait un caprice Nadine me prête sa voiture (la super Clio ) une promenade jusqu’à Orange récupération du copain et départ pour l’Espagne idem un aller et retour dans la journée . Arrivé à Barcelone Christophe prend les commandes de la voiture il connait la ville comme sa poche et pour moi cela est beaucoup plus simple

Il est encore midi ! Christophe nous trouve un super petit restaurant dans une ruelle qu’il est le seul à connaitre. Retour au port une visite un peu plus approfondie du bateau (pichoon) pour que Joel se fasse une idée. Le bateau est correct il est habitable il a l’air confortable (pour lui le bateau correspond à ce que nous cherchons)

Le bateau n’est pas des plus propres et il y a beaucoup de matériel dans tous les coins.

Christophe comme un vrai broker nous vante toutes les qualités de son bateau pour nous séduire il fait tourner les moteurs une bonne impression !!!! Il y aura des surprises plus tard….Comme dit Joel (le bateau n’est pas vendu cher)

La grande voile est sur un enrouleur cela est plus facile pour un vieux (HI HI)

voilà je suis déjà aux commandes .

Les pare- brise sont cachés par des rideaux. (Nous nous apercevrons plus tard qu’ils sont en mauvais état) Rien ne nous décourage ! Nous nous sommes décidés. Enfin j’ai pris la décision !!

Acte n°6 mars 2012

Retour à Cucuron il faut rassembler le cout du bateau et nous mettre d’accord sur la façon de le régler et comment le récupérer, lui trouver une place en France ou laisser en Espagne une vraie question Encore une petite promenade en Espagne pour finaliser l’achat du bateau. Nous y resterons quelques jours ; une première approche du bateau (l’habitabilité comment bouger sur un bateau comment se servir du frigidaire du gaz comment faire le lit (NOUS N’AVIONS JAMAIS EU DE BATEAU)

Après une bonne nuit même avec de la musique toute la nuit (c’est l’Espagne) Christophe nous propose une petite sortie avec le bateau. Pas très loin il faut le sortir de sa place, aller hors du port, Faire quelques petits ronds, puis le plein de carburant à la station ,des manœuvres qui paraissent simple.

Acte n° 7 mars 2012 La signature et un verre de champagne (Espagnol) puis un super repas sur le port (port olympique)

Acte n°8 toujours mars 2012 Nous restons une semaine la ville est formidable. Très vivante des spectacles jusqu’a pas d’heure dans les rues et sur la plus belle place de Barcelone

Plaça Reial

Cette fois c'est nous qui invitons Christophe et sa femme. Un restaurant au fond à droite !!! Les spécialités de la mer. La place est pleine de saltimbanques qui animent la nuit. Le retour à la maison est pour demain et le bateau va rester à Barcelone quelques temps. J’ai trouvé une place à Port Leucate, mais il me faut un skipper pour le ramener. Avant de partir nous allons faire un super repas pou fêter l'achat et trinquons pour la nouvelle vie que nous allons avoir. Ce repas sera le soir nous prenons un taxi car, nous ne connaissons pas la ville (nous avons bien fait car, il y a des marchés des spectacles et les rues sont impraticables pour un Cucuronais !

Bon avant de partir il nous faut mettre un peu d’ordre sur le bateau. Un gros nettoyage s’impose et du vide est à faire,car, il y a beaucoup de choses ne nous intéresse pas

Maintenant . Les choses sérieuses vont commencer il nous faut faire un stage, car personne connait la façon de manœuvrer un cata je trouve un stage d’une semaine sur un40 pieds Le stage est des plus enrichissants et nous à un montré la pratique et les manœuvres d’un bateau

Acte n° 9 Non nous allons encore avoir des surprises

Les problèmes vont continuer et même Un énorme……….. Pour le skipper Pascal la personne qui va ramener le bateau n’est pas au bout de surprises et elles ne seront pas des plus agréables Une première tentative « Gruissan Barcelone » Pascal prend le train avec Sylvie. Arrivés en Espagne les ennuis commencent. A la gare un groupe de gosses pleins de bonnes intentions lui dérobe sa sacoche avec tout ,mais tout (les papiers ,son diplôme de skipper ,l’ordinateur, toutes les clés celle du bateau de sa maison de son bureau ses cartes marine enfin la totale) DONC le retour à Gruissan avec beaucoup de haines (le bateau reste à Barcelone)

Une seconde tentative avec un copain là le convoyage a l’air presque possible Départ de nuit …… Le bateau n’avance pas deux nœuds trois maximums avec les voiles et le moteur ! Puis de l’eau dans les escaliers puis de l’eau par le pare-brise (le convoyage du bateau n’a pas été des meilleurs et le moindre problème devient une catastrophe) Je ne me souviens pas du nombre d’heures qu’ils ont mis pour parcourir 140 mille, mais je crois que c’était beaucoup, beaucoup trop. Pascal n’avait pas le sourire !!! Il m’a dit . Tu as acheté une grosse merde !!!! Il faut te le faire reprendre ce (put. De bateau) dans cette ville de) ))))))

Acte n°10 (Surement 20 juin) Avec l’aide de Pascal qui avait retrouvé le sourire nous faisons la connaissance d’un professionnel du bateau (Tout pour le bateau) Gruissan un rendez- vous est pris pour une visite et pour savoir si le bateau est récupérable. Une grande question !!!!Quelle affaire ai je bien pu faire avec ce catamaran ?? Je vais bientôt le savoir et en connaitre le cout

Il est beau quand même !!!

Mon dieu mais c’est le safran L’état des hélices parle et nous donne une idée sur l’entretien du bateau nn essai en mer avec le mécanicien ; Un premier pronostic Les moteurs sont fatigués il va falloir les sortir pour voir s’ils ne sont pas cuits

Bon une bonne révision sera suffisante Un carénage (ils ont gratté la coque jusqu’au primaire pas d’osmose !) Les pare-brise sont cuits. Les travaux seront pour plus tard il y a beaucoup de travaux à faire Pour continuer cette aventure ….. Les papiers… n’étaient pas corrects le pavillon était resté au nom du premier propriétaire (pour être simple il était Britaniques) Beaucoup de soucis pour mettre le bateau en règle avec l’administration, mais nous allons y arriver.

SURPISE. SURPISE !! Mais ils sont comme neuf ils sont beaux !!!

Une peinture neuve pour les moteurs et dans les coques

Après une révision sérieuse les moteurs retrouvent leurs places

Il nous faut changer les commandes qui sont dures, nous changerons également les câbles qui ne glissent plus dans les gaines. Allé encore des centimes qui partent. Le propriétaire de tout pour le bateau est des plus accueillants

. Il m’invite avec Joel au restaurant pour que l’histoire soit complète nous avons mangé un TARTARE de 500grs avec une tonne de frites

TU M’ETONNES !!!!

Surprise maintenant c’est le bossoir qui nous fait des siennes puis le frigidaire !!!(puis puis puis !!! Les soucis matériels sont remplacés par des soucis administratifs. Avec beaucoup de recherches j’ai réussi à avoir les papiers, Le certificat de conformité pour pouvoir immatriculer le bateau (Vraiment pas aidé par les affaires Maritimes de Marseille) 6x50 km MA pour Marseille Et le n° Immatriculation E78087 Voilà cela a été difficile mais !!!!! Le bateau vient d’être remit, a neuf (pour moi)

Octobre 2012 Panique à bord

Pichoon est de retour à Port Leucate

                                                Acte n°12 Nous sommes à notre place

Acte n° 13 Nous avons une idée !!!!!! Avec la Famille Denis nous allons organiser le réveillon, nous passerons les fêtes de fin d’année Sur le catamaran (il va falloir se couvrir penser à prendre des chauffages et des couvertures)Pas de problème nous sommes de grand aventuriers maintenant l’organisation n’a pas de secret pour NOUS (tous des rigolots) Nos chères et tendres partent à la recherches d’un poissonnier qui pourrait nous faire un super plateau de fruits de mer A la recherche des apéritifs (tapenade saumon fumée petit pâté en croute) Avec Joel nous partons chercher le plus important DEVINER ! Allez. Je vous aide le produit est rouge il est dans une bouteille ALORS vous avez trouvés

Pour cette soirée les pros de la soirée ont un super nœud papillon !!!!Et OUI

Nous avons passé une super soirée enfin Annie c’est tordu la cheville et elle s’est enrhumé .Avec du recul je pense qu’elle en gardera un super souvenir. Acte n°14 Retours à la vie réelle Port Leucate est très bien situé … Pour la Tramontane et les caprices de la météo

Des tempêtes et de l’eau !!

                                          Mon  bateau est le petit mais il protège les gros

Acte n°15 Nous sommes toujours à Port Leucate. Nous voudrions partir mais !!!! Encore beaucoup trop novice comme marin il nous faut apprendre (les manœuvres rentrer sortir d’une place est cela n’est pas gagnée) Voilà maintenant il nous faut bouger ; un petit appel à PASCA es tu là PASCAL il faut qu’on bouge penses- tu qu’avec ton aide l’on puisse avoir une place à Gruissan pour quelques mois. Tu nous donnerais quelques conseils, le temps que Joel ai réglé ses affaires.

Nous avons pendant quelques jours fais des manœuvres un peu dans tous les sens Acte n°16 Bientôt Pâques

Enfin le départ est prévu après les vacances nous organisons un week-end Pâque avec nos amis et leurs petits enfants Bon appétit Soirée PIZZA !

La journée a été formidable (visite de Port Leucate des salins des plages de la marina et pour finir la journée avant de nous quitter une super glace. Le retour sur Orange pose un problème la voiture de Joel fait des caprices le carburant n’arrive pas !!! Un appel de téléphone pour me dire (nous sommes en panne) peux-tu venir nous récupérer. Donc ils sont obligés de… passer la nuit sur pichoon

Une soirée improvisée et oui pourquoi !!!! Avec la famille Denis.

Acte n° 17 Oui nous aurons la patience car Gruissan est un super village Merci à Pascal et à Silvie et merci à la capitainerie pour une place quai du PONANT Une place extra pas loin de tout. Voilà nous commençons à nous faire des amis (les pêcheurs qui ont leur bateau près de PICHOON les restaurateurs du port . Derrière mon bateau il y a les pêcheurs qui ravitaillent en poissons du jour le restaurant LA REGALADA. Le meilleur restaurant de GRUISSAN !!!!! Le port de Gruissan est quand même bien occupé Beaucoup de voiliers La visite de nos petits Greg Marie et Emma … Sont venus passer la journée avec nous à Gruissan

Une promenade en mer qui n’a pas été pour Marie des plus agréables (Marie oublie vite cette journée) Emma est prête pour le départ un grand pique-nique est prévu lors d’un mouillage. Une réussite, mais pas pour tous. Il faut en parler avec Marie !!!

Virginie et Steph sont également venues nous rendre une petite visite bon Virginie n’était en grande forme. Décidément les filles sont fragiles

aucun commentaire

l'histoire de PICHOON SUITE..... dimanche 30 mars 2014, 08:52

Voilà maintenant il nous faut bouger ; un petit appel PASCA PASCAL il faut qu’on bouge penses- tu qu’avec ton aide l’on puisse avoir une place à Gruissan pour quelques mois. Tu nous donnerais quelques conseils, le temps que Joel ait vendu nous avons fait pendant quelques jours des manœuvres un peu dans tous les sens. Oui nous aurons la patience car Gruissan est un super village Merci à Pascal et à Silvie et merci à la capitainerie pour la place quai du PONANT

Acte n° 18 les problèmes sont différents mais il y a encore des problèmes

Je devais aller chercher Joel à Orange pour partir en Corse. Gros souci ma voiture a disparu oui disparue des personnes en avaient besoin ils se sont servis sur le parking résultat !!!!!! Joel a dû débaucher GUY et Chantal ils ont fait le taxi. Le départ aura lieu le jour programmé (mais pas à l’heure prévue) Monsieur Pascal n’avait pas fini un travail dans un bateau donc nous sommes partis à vingt heures nous devions partir à dix- sept heures. Nous étions tous impatient et personne ne voulaient partir de nuit donc première grosse navigation, je crois que tout le monde était……… (Pas content)

mardi 01 avril 2014

Acte n° 16 La traversée est sans gros problèmes.

Oui la traversée vat se faire sans problème nous sommes partis de Gruissan pour les St Marie une escale pour faire la plein d’eau une petite visite du village et l’achat d’une spécialité des saintes (une Gardianne) Puis départ pour Hyères l’’histoire va nous dire que l'accueil n’est pas des plus sympa Pas de place même à l’accueil nous sommes en attente derrière un bateau- école de plonger Et deviner, le bateau voulait sortir. Puis nous sommes allés à la capitainerie pour signaler que nous resterions qu’une heure ou deux Mauvaise surprise « cinquante euros possible donc nous partons d'Hyères pour la Corse destination St Florent une journée et une partie de la nuit. Nous n’avions jamais testé le bateau. Allé encore quelques photos Les dauphins sont là ! N Nad les as repérés

St Florent à l’arrivée nous allons chercher un endroit pour finir la nuit Puis nous irons chercher de l’eau. Une petite mésaventure est arrivée à Nad. Un peu trop contre la digue avec le bateau Nad n’a pas vue le pécheur avec sa ligne vous avez compris la suite

.Une super photo du soleil qui se lève et d’une annexe amphibie qui prend son envol !!!

L'annexe est mise a l'eau nous voilà Partie oui mais pour chercher la PIZZA

   Une  bouteille et la pizza  Hé !

Voilà l’équipe la photographe Annie . Le plus beau JEAN le presque plus beau Joel La plus belle Nadine (Nad). le meilleur des skippers Pascal

La nuit est agitée entre St Florent et Macinaggio. Une grosse mer se met en place vers deux heures du matin NADINE est dans son quart avec PASCAL de grosses vagues viennent prendre Pichoon sur tribord Nad s’est transformée en grenouille HI HI HI
                                          Bon moi j’ai prévu !!!!!

J’ai pris de quoi me couvrir, car Nad était trempée jusqu’aux os !!! (Un homme averti en vaut deux)

Le matin après le lever du soleil d’autres surprises ??? Un super tanker a voulu nous faire peur, mais Pichoon !! N’a pas tremblé

Acte n°17 St Florent direction …………………. Bastia

Nous avons fait un super mouillage pour une nuit à Macinaggio nous voilà partis avec l’annexe (le moteur mieux qu’une pétrolette surtout pour le bruit) chercher du pain de l’eau et et et du du Vin

La nuit fut super…. Minuit peut-être l’alarme de mouillage se met à sonner et l’ordinateur n’était pas d’accord donc beaucoup de bruit pour rien ! Nous avions mal jugé la longueur du mouillage et celle rentrée dans l’ordinateur. Enfin de nouveau sur l’eau destination Capraia une très belle ile pas très loin d’Elbe. Nous passons le Cap Corse la mer est très calme

                                 
                                      OUI  ONT VAT METTRE LE   Spi

Même si ça ne plais pas à tous (exact) je ne dénoncerais personnes ,mais ils étaient trois CAPRAIA est là !!!! ( nous passons a l'Est puis descente vers Elbe ,mais nous n'avons pas le temps car, nous voulons arriver sur Bastia )

Maintenant nous prenons la direction du sud pour nous rendre à Bastia ou un groupe d’amis à Joel doivent nous accueillir. Si je me souviens bien nous sommes arrivés à Bastia dans l’après-midi et sur les rochers Gérard le Breton fait de grands gestes Acte n°18 très rapide et pas de photos de Bastia Accueilli par plein de monde ,car Joel est connu comme le loup blanc (expression) Les boscos sont là ils nous attendent avec leurs Zodiac pour nous mettre en place très sympa tous. Le bateau est en place et les présentations ce fond. Les bonjours, les bises pleuvent. Toute une équipe est là Laurent sa femme Joëlle Gérard le Breton puis plein de personnages dont je ne me souviens pas des noms. Bon il faut que Pascal rentre sur le continent, vite pour avoir le ferry du soir nous ne devons pas trop rester sur les quais. J’abandonne Nad qui va s’occuper de nous mettres en règle avec le port. Pascal prend le ferry pour Marseille puis le train pour Narbonne ou Sylvie le récupérera Acte n°19 Seul maître à bord Joel et Annie vont rester quelques jours avec nous puis ils regagneront le continent ils ont des affaires à régler.

Nous resterons une quinzaine de jours. Pour nous la chaleur est trop forte il faut rentrer. Nad va retrouver sa piscine et peut-être les petits Acte n° 20 retours sur l’ile de beauté

C’est décidé nous quittons Bastia sans trop savoir !!! Le séjour à Toga vingt et un jours presque 1800 euros (la crise cardiaque était pas loin) Nous partons de bon matin pour Mais une petite voie nous dit arrêtez-vous à Campoloro Le port est vraiment bien à l’abri Voilà nous avons choisi petit port L’histoire est simple, nous sommes arrivés dans l’après-midi et nous retrouvons Un couple qui était à Bastia et qui était parti pour faire le tour de Corse, un petit rosé pour finir la journée … oui bien volontiers. Le directeur du port passe faire tour et il ne dit pas non à l’invitation. La conversation part sur une place que nous cherchons . Peut-être (Solenzara, Isola Rossa) le prix est obligatoirement dans la conversation (Le directeur sort sa calculette) et me la glisse devant les yeux. (POUR UNE ANNEE 2700 euros) donc 500euros de moins qu’à Port Leucate. La réflexion est rapide NOUS RESTONS en Corse

Acte n°20 Nous devrions partir pour la Sardaigne Joel et Annie nous ont rejoint, départ imminent il nous faut finir l’avitaillement puis départ pour Isola Rossa. Normalement nous allons récupérer le bateau de Joel !!!! Enfin la suite de mon histoire prendra une tournure différente

Sur notre route nous avons retrouvé LOUIS à st Cyprien. Louis est un copain de Joel, nous sommes restés quelques jours la météo n'était pas bonne PUIS Les falaises de Bonifacio et les iles Lavezzi

Bon les bouches de Bonifacio ce passent sans problèmes un peu secoué mais rien de grave Route pour Isola Rossa le pavillon Italien est sur le mat avec le drapeau Sarde

Isola Rossa est en vue encore une bonne demie heure et nous serons arrivée cinq jours de navigation, De super paysages des choses que nous n’aurions jamais vues Nous voilà arrivés Le petit port est là nous trouvons une place facile, un peu prés de l’entrée et de la pompe mais nous sommes contents d’être là

Une fois bien amarré . Une visite à la capitainerie pour l’enregistrement du bateau et connaitre le prix de la journée (13 euros) bien plus raisonnables (90euros à Bastia) cette année nous avons fêté nos 40 ans de mariage et Quarante ans de Mariage ça se fête. Même en Sardaigne

Sur le bateau il y a une cuisine qui nous permet de réaliser nos caprices ( Rouget et petite côte de bœuf)

Acte n° 21 Un peu de bricolage devient un vrai chantier (La passerelle fait beaucoup de bruit)

Nous resterons trois semaines. Joel part à la recherche de son bateau, il ne l’a pas vu en arrivant la discussion avec la capitainerie à l’air sérieuse ….. Joel apprend que son bateau à pris l’eau et qu’il n’est plus à Isola.

Après une petite enquête et après avoir rencontré des personnes qui restent au port toute l’année Joel apprend que le bateau a été remorqué jusqu’à Castelsardo quelques dix mille plus au sud. Un de ses amis avait pris l’initiative de ce remorquage. Les surprises sont au rendez- vous le bateau a été complètement Pillé La survie les pares-battage les casseroles les cannes à pêche la boite à outils ect. Les cales sont remplies d’eau

ils décident de louer une voiture car, son bateau n’est pas habitable donc aller et retour entre Isola et Castelsardo sont obligatoire pour finir de connaitre l’histoire (UN Cauchemar pour nos amis) Nous nous trouvons dans une situation pénible Joel n’a pas une humeur des meilleures, mais ça se comprend.